Breastfeeding / Allaitement

These are important resources for parents that were developed by our team of Lactation consultant - including: Karine Huppé, Mireille Béchard, Magdalena Arciszewska and Amanda Camacho.

Ce sont des ressources importantes pour les parents qui ont été développées par notre équipe de consultantes en lactation - comprenant : Karine Huppé, Mireille Béchard, Magdalena Arciszewska et Amanda Camacho.

FAQ sur l’allaitement

1. Est-ce que j’aurai besoin de tirer mon lait?

Oui vous aurez besoin de tirer votre lait. Votre corps commence à faire du lait à la mi grossesse, vers la 16e semaine de grossesse. Et c’est lors de votre accouchement que votre production s’installe plus officiellement. Lorsqu’un bébé naît prématurément, sa mère produit un lait adapté pour répondre aux besoins nutritionnels de celui-ci. Même si bébé, né à terme ou prématurément, ne pourra pas être mis au sein tout de suite, votre production de lait ne peut attendre. En exprimant des gouttes de lait fréquemment et efficacement dès les premières heures suivant l’accouchement, vous aurez une meilleure production de lait à long terme. Vous pouvez très bien exprimer votre lait avec les mains les premiers jours. Demandez à votre infirmière de vous aider avec la technique. L’utilisation d’un tire-lait, combinée avec les mains, deviendra rapidement nécessaire au fur et à mesure que le volume de lait augmentera après quelques jours.

2. Est-ce que j’aurai accès à un tire-lait à l’hôpital?

Oui, vous pourrez demander à votre infirmière du département post-partum de vous apporter un tire-lait dans votre chambre après l’accouchement. N’oubliez pas de demander son aide pour la technique d’expression manuelle (avec les mains) le plus tôt possible.

Quant à l’infirmière qui s’occupera de votre bébé aux soins intensifs néonatals, elle pourra vous fournir un ensemble pour l’expression manuelle qui comprend des seringues, des contenants à médicaments, des étiquettes et la technique imagée. Vous aurez aussi accès en tout temps à un tire-lait électrique dans la chambre de votre nouveau-né. On vous remettra un ensemble double à utiliser avec la pompe. Il vous est donné gratuitement et pourra être utilisé à long terme (pour toute la durée de votre allaitement).

3. Est-ce que j’aurai besoin d’un tire-lait à la maison? Et quelle sorte?

Oui, vous aurez besoin d’un tire-lait à la maison même si vous y avez accès à l’hôpital. Pour établir une belle production de lait, les seins doivent se faire vider souvent, jours et nuits, et de façon efficace. Et ce, très rapidement après l’accouchement, idéalement dans l’heure qui suit sinon le plus tôt possible.

Un tire-lait électrique est préférable à un tire-lait manuel. Il est reconnu comme étant beaucoup plus efficace pour débuter et maintenir une production de lait maternel à long terme. Deux options s’offrent à vous dans l’acquisition d’un tire-lait électrique : l’achat ou la location. En terme d’efficacité, la location d’un tire-lait électrique de niveau hospitalier est généralement votre meilleur choix.

Vous pourriez aussi considérer la location pour le premier mois afin d’établir adéquatement votre production de lait et considérer l’achat d’un tire-lait pour la suite si nécessaire.

4. Où puis-je me procurer un tire-lait électrique et à quel prix?

Pour la location ou l’achat d’un tire-lait, vous pouvez appeler les pharmacies ou les magasins qui vendent des articles d’allaitement près de chez vous (ex. WalMart, Melon et Clémentine). Vous pouvez également faire l’achat d’un tire-lait électrique neuf en ligne. Il existe aussi des organismes communautaires et provinciaux qui peuvent vous aider (ex. Entre maman et papa, Préma-Québec).

Nous ne recommandons pas l’achat d’un tire-lait, manuel ou électrique, usagé. Puisque la plupart des tire-lait sont destinés à être utilisés par une seule mère, ils doivent être considérés comme un accessoire personnel (comme une brosse à dent, par exemple). Faire bouillir un ensemble à tire-lait usagé ne garantit pas sa sécurité. Même si le risque de contamination en est diminué, il n’est pas à zéro et le moteur de ces tire-laits ne peut pas être nettoyé.

Coûts d’une location ou d’un achat : Le coût d’une location mensuelle est généralement de 90$/mois. Un dépôt sur carte de crédit est requis et est remboursable au retour du tire-lait.

Pour l’achat, les prix varient selon que vous choisissiez un tire-lait simple (un sein à la fois) ou double (qui permet de tirer les 2 seins à la fois). Prévoyez 200-300$ pour un simple et 350-450$ pour un double.

5. Combien de fois dois-je tirer mon lait ?

Vous voulez imiter la demande fréquente d’un bébé qui allaite, soit entre 8 et 12 fois par jour. Donc, il est recommandé de tirer son lait 8 fois/jour (environ aux 3 heures jour et nuit). Si vous avez besoin de dormir plus longtemps la nuit, sachez qu’il est tout de même important de le faire au moins 1 fois durant la nuit (entre 00h et 05h) pour produire une quantité suffisante de lait.

6. Combien de temps dois-je pomper?

Avant la montée de lait, pomper chaque sein 15 minutes (vous pouvez pomper les deux seins en même temps ou un à la fois). Dès la montée de lait, pomper jusqu’à ce que les seins soient « vides » (c.à.d. écoulement du lait très lent). N’oubliez pas de combiner la pompe et les mains pour les dernières minutes de votre session, c’est votre meilleur atout pour avoir une belle production de lait (voir la vidéo « Maximizing milk production » en anglais seulement, mais bien décrit visuellement).

https://med.stanford.edu/newborns/professional-education/breastfeeding/maximizing-milk-production.html

7. Si j’ai eu une chirurgie mammaire par le passé (réduction ou augmentation), serais-je quand même en mesure d’avoir du lait ?

Vous pouvez quand même produire du lait en suivant les mêmes recommandations énumérées dans ce document. Votre production de lait maximale dépendra surtout de l’endroit où l’incision a été pratiquée, de la masse de sein retirée et du temps passée entre votre chirurgie et maintenant.

Les consultantes en allaitement travailleront en étroite collaboration avec vous pour atteindre la plus belle production de lait possible. Si une supplémentation de lait est toutefois nécessaire à votre bébé pendant son hospitalisation, du lait de donneur ou de la préparation commerciale de lait (formule) vous sera offert selon la situation

8. Où et comment mon lait sera-t-il gardé ?

Vous aurez accès à des bouteilles et des étiquettes autocollantes fournies par l’hôpital. Nous vous demanderons de coller une étiquette au nom de votre bébé sur chaque bouteille de lait avec la date et l’heure à laquelle le lait aura été tiré. Le lait maternel devra être déposé dans le réfrigérateur en face du laboratoire de lait. Le placer dans la boîte au nom de votre bébé.

À la maison, vous garderez votre lait au réfrigérateur. Pour le transport de votre lait de la maison à l’hôpital, vous utiliserez un sac iso thermique (ex. boîte à lunch / glacière) avec un bloc réfrigérant appelé communément « ice pack » pour le garder froid. Sachez que le lait frais, gardé au réfrigérateur, est bon pour 48 heures. Toutefois, nous congelons seulement le lait qui a été pompé dans le dernier 24 heures pour en garder le plus d’éléments nutritifs possible. Donc, si vous prévoyez ne pas apporter votre lait à tous les jours, gardez-le plutôt au congélateur. Le lait congelé à la maison doit demeurer congelé lors du transport vers l’hôpital. À votre arrivée à l’unité, donnez le rapidement aux infirmières auxiliaires du laboratoire de lait pour qu’elles le placent au congélateur.

L’espace dans nos congélateurs étant limité, vous devrez prévoir un espace à la maison pour entreposer votre lait maternel.

9. Est-ce que mon bébé sera en mesure d’allaiter?

La priorité au commencement sera l’établissement de votre production de lait maternel et le plus de soins peau-à-peau possible. De cette façon, lorsque votre bébé sera prêt au niveau développemental à se nourrir par la bouche, vous aurez beaucoup de lait disponible et votre bébé sera déjà à l’aise d’être sur vous dans la méthode kangourou et dans la position d’allaitement. Notre équipe d’infirmiers (ères) et de consultantes en allaitement vous aidera à mettre votre bébé au sein en vous enseignant le positionnement et les techniques de mise au sein.

10. Pourquoi allaiter mon bébé ?

Votre lait est adapté à votre bébé qu’il soit né à terme ou prématurément. Il contient des anticorps, des enzymes, des hormones et des facteurs de croissance qui sont bons pour lui.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif pour tous jusqu’à l’âge de 6 mois (aucun aliment et liquide autre que le lait maternel). Il recommande aussi la poursuite de l’allaitement jusqu’à l’âge de 2 ans et au-delà tout en donnant d’autres aliments et liquides. Votre lait maternel protège votre bébé contre plusieurs maladies, il l’aide à bien grandir et à se développer ce qui pourrait l’aider à retourner plus rapidement à la maison. Votre lait s’adapte aux besoins grandissants et changeants de votre bébé. Les bébés qui ne sont pas allaités ont un plus grand risque de développer des maladies dans l’enfance et même une fois à l’âge adulte.

Il y a aussi des avantages à allaiter pour la maman. Les hormones de l’allaitement peuvent aider à composer avec le stress d’avoir un bébé malade à l’hôpital. Il permet de participer plus rapidement aux soins prodigués à votre bébé. Il favorise la santé des mères en facilitant la perte de poids et en réduisant le risque de développer un cancer du sein ou de l’ovaire en plus de protéger leurs os et ainsi prévenir les fractures de la hanche à un âge plus avancé. Il aide à développer un lien d’attachement plus facilement et rapidement avec son bébé. Il est aussi plus économique et écologique que l’alimentation avec des préparations commerciales pour nourrisson (formules).

11. Est-ce qu’il y a des contre-indications à allaiter?

Les contre-indications d’allaitement sont plutôt rares. Même si vous êtes affectée par un rhume, une gastro-entérite ou la covid-19, votre bébé a quand même besoin de votre lait. Il lui fournira les anticorps nécessaires. Les médicaments que vous prenez sont transférés en faible quantité dans votre lait. Il n’est habituellement pas nécessaire de modifier quoique ce soit à votre allaitement ou à l’expression de votre lait maternel. Toutefois, si vous avez des inquiétudes concernant les médicaments que vous prenez, les consultantes en allaitement et pharmaciens pourront répondre à vos questions.

12. Est-ce que je pourrai rencontrer une consultante en allaitement?

Oui, vous pourrez nous rencontrer au besoin et ce, tout au long de l’hospitalisation de votre bébé. Nous savons que la condition de votre bébé pourrait vous apporter des défis au quotidien et de nombreuses questions. Nous aimerions vous procurer toute l’aide dont vous aurez besoin. Et nous aimerions travailler avec vous pour atteindre vos objectifs d’allaitement. Vous pourrez demander à l’infirmière de votre bébé de nous contacter pour avoir une rencontre avec nous.

De toute l’équipe de consultantes en allaitement,

Centre hospitalier universitaire de Santé McGill

514 412-4400 extension 23159

Breastfeeding FAQ

1. Will I need to express my milk?

Yes, you will need to express your milk. Your body begins to make drops of breast milk in mid-pregnancy, around week 16. Your milk production will increase a few days after delivery. When a baby is born prematurely, his mother produces milk adapted to meet his nutritional needs. Even though the baby, born term or prematurely, will not be able to breastfeed right away, stimulating your milk supply cannot wait. By expressing drops of breast milk frequently and effectively starting in the first few hours after giving birth, you will have better milk supply in the long term. You can express your milk very well with your hands for the first few days. Ask your nurse to help you with the technique. The use of a breast pump, combined with the hands, will quickly become necessary as the volume of milk increases after a few days.

2. Will I have access to a breast pump in the hospital?

Yes, you can ask your postpartum nurse to bring you a breast pump to your room after giving birth. Remember to ask for help with the manual expression technique (with the hands) as soon as possible.

The nurse taking care of your baby in neonatal intensive care unit will be provide you with a kit for manual expression that includes syringes, medicine cups, labels and instructions. You will also have access to an electric breast pump at all times in your newborn’s room. You will be given a double breast pump kit to use with the pump. It is given to you free of charge and can be used long term (for the duration of your breastfeeding).

3. Will I need a breast pump at home? And what sort?

Yes, you will need a breast pump at home. To establish good milk production, the breasts need to be emptied often and effectively, day and night. This should start very soon after childbirth, ideally within an hour, if not, as soon as possible.

An electric breast pump is preferable to a manual breast pump. It is recognized as being much more effective in starting and maintaining long-term breast milk production. There are two options available to you in getting an electric breast pump: purchase or rent. In terms of efficiency, the rental of a hospital grade electric breast pump is usually your best bet.

You could also consider renting for the first month, to efficiently establish milk supply and consider purchasing a breast pump after if necessary.

4. Where can I get an electric breast pump and at what price?

To rent or buy a breast pump, you can call pharmacies or stores that sell breastfeeding supplies near you (eg WalMart, Melon and Clémentine). You can also buy a new electric breast pump online. There are also community and provincial organizations that can help you (eg Entre Maman et Papa, Préma-Québec).

We do not recommend the purchase of a used breast pump. Since most breast pumps are intended for single mother use, they should be considered a personal accessory (like a toothbrush, for example). Boiling a used breast pump set does not guarantee its safety. Even if the risk of contamination is reduced, it is not zero, and the motor of these breastpumps can be unreliable and cannot be repaired.

Costs of a Rental or Purchase: The cost of a monthly rental is typically $ 90 / month. And a credit card deposit is requested and refundable upon return of the breast pump.

For purchase, prices vary depending on whether you choose a single breast pump (one breast at a time) or a double breast pump (pumps both breasts at the same time). Allow $ 200-300 for a single and $ 350-450 for a double.

5. How often should I express my milk?

You want to simulate a pattern of an on demand newborn nursing baby, which is about 8 to 12 times a day. Therefore, it is recommended to express your milk 8 times / 24 hrs (approximately every 3 hours’ day and night). If you need to sleep longer at night, know that it is still important to do it at least once during the night (between 12 a.m. and 5 a.m.) to produce a sufficient quantity of milk.

6. How long do I have to pump?

Before the milk comes in, pump each breast for 15 minutes (you can pump both breasts at the same time or one at a time). As soon as the milk comes in, pump until the breasts are "empty" (i.e. very slow flow of milk). Do not forget to compress and massage your breast while the pump is working to effectively empty all the milk. (see the video "Maximizing milk production")

https://med.stanford.edu/newborns/professional-education/breastfeeding/maximizing-milk-production.html

7. If I have had breast surgery (reduction or augmentation) in the past, will I still be able to get milk?

You can still produce milk by following the same recommendations listed in this document. Your maximum milk supply will mostly depend on where the incision was made, the breast mass removed, and the time between your surgery and now.

Breastfeeding consultants will work closely with you to achieve the best possible milk production. If, however, supplemental milk is necessary for your baby during his hospitalization, donor milk or commercial milk preparation (formula) will be offered to you depending on the situation.

8. Where and how will my milk be stored?

You will have access to bottles and sticker labels provided by the hospital. We will ask you to put a label with your baby's name, date and time the milk was expressed on each bottle of milk. Breast milk should be placed in the refrigerator in front of the milk laboratory in the NICU. Place it in the bin with your baby's name.

At home, you will keep your milk in the refrigerator. To bring your milk from home to the hospital, you will use an insulated lunch bag or cooler with an ice pack to keep it cold. Know that fresh milk, kept in the refrigerator, is good for 48 hours. However, we only freeze milk that has been pumped in the last 24 hours to keep as much as nutrients as possible. So if you don’t plan on bringing your milk every day, keep it in the freezer at home instead. Milk frozen at home should remain frozen during transport to hospital. Once on the unit, quickly give it to the nursing assistant in the milk laboratory so that they can place it in the freezer. In the event that you bring frozen milk, quickly place it in the refrigerator in front of the milk laboratory and request the help of the staff to put it into one of our freezers.

Because space in our freezers is limited, you will need to plan space at home to store your frozen breast milk.

9. Will my baby be able to breastfeed?

The priority in the beginning will be establishing your breast milk supply and as much skin-to-skin care as possible. This will not only support your baby’s development, but when your baby will be ready to feed by mouth, you will have plenty of milk available and your baby will already be comfortable lying on you in the Kangaroo and breastfeeding positions. Our team of nurses and breastfeeding consultants will help you get your baby to the breast by teaching you positioning and attachment techniques.

10. Why breastfeed my baby?

Your milk is perfectly made for your baby whether he is born at term or prematurely. It contains antibodies, enzymes, hormones, and growth factors that have lots of benefits not found in commercial formulas. For the first few weeks, the breast milk of mothers with premature babies is extra high in fat, calories and protein to meet their unique needs.

The World Health Organization (WHO) recommends exclusive breastfeeding for everyone up to the age of 6 months (no food and fluids other than breast milk). It also recommends continuing to breastfeed until the age of 2 and beyond while giving other foods and fluids. Your breast milk protects your baby against many diseases, it helps him grow and develop well, which can help you and your family get home faster. Your milk adapts to your baby's changing needs. Babies who are not breastfed have a greater risk of developing diseases in childhood and even later in adulthood.

Moms also benefit from breastfeeding. Breastfeeding hormones can help you cope with the stress of having a sick baby in the hospital. It allows you to participate more quickly in the care of your baby. It promotes the health of mothers by facilitating weight loss, reducing the risk of developing breast or ovarian cancer, and in addition to protecting bones (preventing hip fractures in later age). It helps to develop an attachment bond more easily and quickly with her baby. It is also more cost saving and environmentally friendly than feeding with commercial infant formula (formulas).

11. Are there any contraindications to breastfeeding?

Breastfeeding contraindications are rare. Even if you have a cold, gastroenteritis, or covid-19, your baby still needs your milk. It will provide him with the necessary antibodies. The medicines you take are transferred in small amounts to your milk. It is usually not necessary to change anything about your breastfeeding or how you express your breast milk. If you have concerns about any medications, breastfeeding consultants and pharmacists will be able to answer your questions.

12. Will I be able to meet with a breastfeeding consultant?

Yes, you can meet with us as needed throughout your baby's hospitalization. We know that your baby's condition could bring you daily challenges and many questions. We would like to give you any help you need and work with you to achieve your personal breastfeeding goals. You can ask your nurse to contact us to have a meeting.

From the entire team of breastfeeding consultants, McGill University Health Center

514 412-4400 ext. 23159


Created by Gabriel Altit - Neonatologist / Créé par Gabriel Altit (néonatalogiste) - © NeoCardioLab - 2020-2021 - Contact us / Contactez-nous